PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

Courir par Romanens & Format A'3

Un spectacle musical historico-littéraire qui te tient en haleine et te fait transpirer de joie.

Thierry Romanens présentait au CPO d’Ouchy, à Lausanne, son nouveau projet littéraire et musical, en compagnie de ses acolytes musiciens du Format A’3.

Courir est une adaptation d’un roman de Jean Echenoz, qui relate le parcours d’Emil Zátopek, une figure légendaire de l’athlétisme tchécoslovaque. Pour la petite histoire, Emil Zátopek a réinventé la course de fond au milieu du XXe siècle. Autodidacte et complètement atypique, il a littéralement pulvérisé tous les records de sa discipline durant plus de six ans, devenant alors un héros national et le porte-parole de son pays, alors sous régime communiste. Une situation politique qu’il critiquera à la suite du printemps de Prague et qui lui vaudra de tomber en disgrâce et d’être mis à l’écart par la sphère politique de l’époque.


Avec une scénographie très épurée, le spectateur est invité à ressentir les pulsations de la course, placée au cœur du spectacle. Les rythmes syncopés et les mesures composées de la partition évoquent l’effort physique entrepris par Emil dans ses nombreuses courses. Thierry Romanens développe le récit, le triture et le restitue avec sa façon si personnelle de s’approprier les textes. Il incarne Emil et transcende son personnage au fil du spectacle, évoquant une sorte de transe sous endorphines et illustrant à merveille l’univers rocambolesque de ce héros malgré lui.


Il y a surtout ce moment, magique et culminant, où tout s’emballe alors que Zátopek, alors à son firmament, remporte les trois médailles, respectivement des 10'000 mètres, 5'000 mètres et du marathon aux Jeux Olympique d’Helsinki en 1952. Le rapport entre la musique et le texte s’intensifie est devient si parfaitement équilibré que le spectateur se sent gagné par la frénésie du public qui assista jadis à cet exploit exceptionnel. Il se prend à crier et à applaudir l’exploit qui se déroule sous ses yeux, et tout cela se termine dans une liesse générale.


Courir est un spectacle immersif, engagé et vivant, qui ne laisse pas indifférent. Son rythme est incroyablement soutenu par la performance hors norme de Thierry Romanens et par l’excellente musique proposée par les musiciens du Format A’3.


Si ce n’est déjà fait, courez voir Courir, ça vous fera du bien partout dans le corps !

© 2019 #danstasalle