PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

La Comédie Musicale Improvisée a.k.a la CMI

L'éphémère dans sa splendide et fragile nature, magnifié en chanson.


Le concept de la CMI est simple, la performance plus complexe. Une scène, des comédiens, un public, mais pas de texte ou de dialogue écrit par avance, tout est improvisé sur le moment. En début et milieu de spectacle, une personne du public est prise à parti pour donner une première ligne de conduite, mais cela sera tout. Le reste appartient aux muses. Personne ne sait comment les choses vont se passer. Ni le public, ni les comédiens eux-mêmes.


On peut apercevoir la surprise dans leurs yeux lorsqu'un compagnon sort sa réplique. Ou parfois la frustration d'un autre de ne pas avoir été suivi dans l'une de ses idées. Le danger menace à chaque pas, mais le plaisir de l'inconnu cours de la scène à la salle pour emporter le public dans un monde qui ne vit que le temps d'un moment. Rien n'est jamais répété, rien n'est jamais rejoué. Les comédiens trouvent dans cette incertitude de tous les instants un terrain de jeu sans fin et on sent leur aisance à la côtoyer, à jouer sur elle tels des funambules sur un fil au dessus du vide, sans filet pour les rattraper.


Ils sont comme des enfants jouant à faire semblant, ils ont la même liberté, la même folie, avec un langage plus fournit, cela va de soit, et surtout avec le chant en plus, comédie musicale oblige. Les chansons pourront parler d'amour, de comptabilité financière ou de passion d'un homme pour un animal sauvage tout à fait unique. Et même si vous n'aimez pas la comédie musicale, comme moi, vous ne pourrez qu'être envoûtés par leurs envolées lyriques qui n'ont rien de commun avec le schéma rodé et mécanique de Broadway (j'ai dit que je n'aimais pas la comédie musicale?). Vous ne pourrez pas vous empêcher de les accompagner sur certaines chansons, comme si vous les connaissiez déjà par cœur. Et elles pourraient bien vous trotter dans la tête plusieurs jours.


Et parce que les comédien-ne-s sont absolument extraordinaires, vous ne pourrez pas vous empêcher de tomber amoureux-se. De Blaise BERSINGER qui démontre tout son talent dans l'improvisation et le travail d'équipe et s'impose en vrai génie pour toujours trouver ce petit truc qui aidera l'un de ses camarades qui s'enlise ou pour donner un nouveau tour à l'histoire, à Aude GILLIERON, qui, par sa sincérité collée à la peau, oscille entre humour et drame, avec une voix sans nul autre pareil, en passant par Alain BOREK qui est sur la scène comme un poisson dans l'eau dont on aurait extrait le délicieux caviar ou Renaud DELAY, vrai couteau suisse humain qui joue de la batterie, du piano, de la guitare, chante, joue la comédie et fait rire avec une candeur désarmante. Sans oublier Yvan RICHARDET, instigateur de la CMI et aberration humaine, tant il est incroyable d'énergie et de folie. Tous ces comédien-ne-s emportent la salle dans leur doux délire. A chaque chanson, on vibre avec eux comme dans une danse qui mène à la transe. Chaque souffle, chaque respiration se fait avec eux, la salle ressent chaque pas, chaque temps et ma foi, chaque petite chute ou égarement, mais de les voir se relever et redonner un rythme nouveau, fait frémir le public de bonheur. Et lorsqu'on sort du spectacle, c'est avec les joues rouges et le teint lumineux.

A voir: du 16 au 18 juin en OFF du Festival Morges-Sous-Rire et sur leur site internet https://lacomediemusicaleimprovisee.ch

© 2019 #danstasalle