PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

Bleu pour les oranges, rose pour les éléphants

De Muriel Imbach (Cie La Bocca della Luna), avec Frédéric Ozier, Marie-Madeleine Pasquier, Selvi Purro, Tomas Gonzalez, Yves Zahno, avril 2016, maison de quartier Chailly.

Réflexion poétique et musicale sur l'importance de ce qu'on a dans le slip.


Non, ce ne sont pas des spermatozoïdes se frayant un chemin entre des cils utérins qu'on aperçoit sur la scène de ce théâtre de quartier affichant salle comble. Ce sont 5 individus en combinaisons asexuées qui vont entraîner petits et grands dans un voyage imaginaire et ludique au cœur des questions de genre...


Qu'est-ce qu'une fille? Qu'est-ce qu'un garçon? Peut-on être un garfille ou un farçon? Et est-ce que ça existe des vraies filles et des vrais garçons? "Je ne comprends pas la question" répond spontanément une petite fille du troisième rang (ou était-ce un garçon?).


Muriel Imbach nous invite, adulte, parent, homme, femme, à nous interroger sur notre identité et à prendre conscience des stéréotypes ancestraux et des conditionnements socio-culturels que nous pourrions perpétuer, insidieusement, à l'insu de notre plein gré, au grand damne de nos chérubins en devenir: quels choix, quelles possibilités, quelle marge d'exploration, de recherche, de définition et de découverte d'eux même leur permettons-nous? Grands questionnements philosophiques dans lesquels nous entraîne cette ode à la différence! Née de rencontres avec des enfants de 5 à 10 ans entre la Suède et la Suisse, c'est avec un cocktail subtil d'émotions, de surprises, d'humour, de chants et de possibilités, que ces trois hommes et deux femmes nous embarquent dans leurs réflexions sur l'importance, ou pas, de ce qu'on a dans le slip... À voir, un régal pour les parents! Et pour les enfants? Un bon goûter, le temps de digérer tout ça.


A voir: www.labocadellaluna.ch

Mots-clés :

© 2019 #danstasalle