PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

Une journée à la 57e "Bourse Suisse aux Spectacles"

KTV ATP - Nous sommes allés faire une balade hors des sentiers romands pour découvrir la 57e "Bourse Suisse aux Spectacles" à Thoune.


A son arrivée, le spectateur est accueilli par une ambiance "outdoor" circassienne et colorée, l'invitant à la poésie avec notamment une scène-théâtre-roulotte qui reçoit toute une palette d'artistes aux styles variés allant de la folk irlandaise au hip-hop thurgovien, si si (d'ailleurs la Thurgovie y est l'invité d'honneur cette année) !



On trouve intéressant le concept de cette bourse aux spectacles qui met en avant les arts de la scène en petit format. Un bon moyen pour les artistes de promouvoir leur spectacle sur une grande scène pour rayonner ensuite vers les théâtres et les centres culturels de toute la Suisse. Bon, "Bourse" ça sonne pas tellement glamour.... Les troupes et artistes tiennent un stand, promouvant leur spectacle et se produisent max 20 min chacun devant un public de programmateurs ou presse en grande majorité alémanique ! Mais ouf, on reçoit chaleureusement un prospectus "Fil rouge pour visiteurs francophones" qui nous guidera vers une poignée d'artistes romands. On vous partage nos découvertes et notre sélection "coup de cœur" francophones :


Dans la catégorie on aime mais on connaissait déjà : The TWO, duo de musiciens exceptionnels, les Diptik et leur spectacle "Hang Up", une merveille de spectacle qui a fait un carton, et le Quatuor Bocal dans « Cendrillon » avec 4 princes charmants qui nous vendent du rêve, du glamour, de l'originalité et de la légèreté sur un modèle de théâtre musical.


Dans la catégorie on a découvert et on a aimé : Gasandji, une chanteuse congolaise qui nous transporte vers un ailleurs autant intime que festif avec grâce et simplicité, Le Théâtre Frenesi de Teresa Larraga qui joue avec les mots, ainsi que deux comédiens à suivre de près, Adrien Gygax et Carlos Henriquez.


Dans la catégorie flop on retient: Röstigraben ou Le Stage présenté par le Théâtre des Osses.


On aime le concept de l'événement, organisé et soutenu par une équipe de bénévoles très chaleureuse et efficace. Néanmoins, le programme très riche et le cadre de l'événement, bien que bucolique, ne suffisent pas à faire déplacer la presse romande et donc de fait, à laisser une plus grande place aux artistes romands. On va donc l'organiser en suisse romande, qui vient?




© 2019 #danstasalle